Agenda rss

  • Aucune date dans l'agenda pour l'instant

L.U.T 2013

Mélodie en L"UT majeur" par Tidji

Cette année encore, il est prévu que le LUT soit une belle fête : du soleil, des copains/copines… et un parcours qui ressemble à celui couru il y a 3 ans.
Et j’avais apprécié cet enchainement.

En guise de préparation spécifique, pas grand-chose…

Ah si !

- 11650 marches lors du OFF de l’Ultra Boucle de la Sarra, 3 semaines avant.

Puisqu’on en parle, et pour ceux qui ne connaissent pas encore, le 4 mai aura lieu cette course horaire dont vous avez toutes les infos ici : http://www.ultraboucledelasarra.com/

(çà c’est fait !).

- Puis une sortie entre kiks le WE d’avant, histoire de se mettre dans l’ambiance des montées et descentes bitumeuses...

Il aurait pu être écrit que je ne me présenterai pas au départ.Incertain

Une panne de réveil me fait lever – naturellement – 40 minutes après la sonnerie ! Aïe, çà sent la préparation matinale très raccourcie. Mais on essaie de garder son calme ;-) Etonnant, j’y arriverais presque…

En arrivant sur place, je retrouve déjà Biscotte et son frère.

Un rapide retrait du dossard, et voilà arthurbaldur.

Puis ensuite badgone, Marylène, jean-mi touron, zeze69, … Nous sommes environ 1000 à s’être levés tôt pour le 36km.

Il aurait aussi pu être écrit qu’à défaut de rater le départ, je partirai en retard.Incertain

En effet, une pause pipi tardive me fait revenir sur la ligne de départ… 3 minutes avant le coup de pistolet.

J’ai perdu mes kiks depuis le fond du peloton.

Tant pis, l’occasion de faire la promo de la Nuit des Cabornes avec mon tee-shirt, auprès de quelques intéressés ( ?)

Et pan, c’est parti !

Je me faufile un peu, avant d’attaquer la montée de la rue Terme, que je fais – comme chaque année – en marchant. Alors que çà court pas mal autour de moi : attention à ne pas se griller… !

En haut de la Croix Rousse, ah, enfin, je retrouve les amis ! : jean-mi touron, puis arthurbaldur et biscotte.

Nous faisons un bout de chemin ensemble mais voilà, j’ai quelques fourmis dans les pattes : je pars alors devant…

A Saint Paul, j’interpelle badgone, en mode caméraman. Juste avant la montée des Carmes-Déchaussés où je dépasse Marylène, avec un petit mot d’encouragement.

Tiens, la montée Nicolas de Lange ! Pour l’avoir fait 20 fois il y a 3 semaines, je ne suis pas à 1 de plus…Langue tirée

La traversée de Fourvière précède la descente sur la Saône, avant de partir sur Sainte Foy.

J’aime bien cette partie, boisée par endroits, où le rythme se fait moins changeant.

J’en profite alors pour élever un peu la cadence, après le 1° ravito. Et dépasse quelques concurrents...

Qui m’interpelle ? Mais c’est fildar ! Qui était dans le groupe que je viens de dépasser.

Nous cheminons un peu tous les 2, avant que je continue ma marche en avant, en me disant que l’ami fildar va bien me revenir dessus d’ici la fin de course, comme il a su faire à la foulée des Monts d’Or.

Bravo le groupe de musique au théatre romain de Fourvière !!Sourire

Nous retrouvons le parcours de l’Ultra Boucle de la Sarra, avec la passerelle des hauteurs, puis la descente de la Sarra qui suit le 2° ravito.

En bas de la piste, un coucou à lalan et Christian qui viennent de suivre Martine.

Puis un salut à Arnaud en photographe.

Lors de la montée vers le fort de Vaise, qui je vois devant ? Martine. Je me retrouve à son niveau et nous faisons un bout de chemin ensemble. Ah ! Encore un paparazzi (merci Arnaud).

Mais j’avais décidé ce matin de garder mon rythme, et je laisse alors Martine avant la descente sur la Saône, où je trouve lalan et Christian qui l’attendent.

Reste la partie la plus sympathique pour les jambes en fin de parcours, du côté de la Croix Rousse et Caluire, avec 2 jolies montées au programme.

Tiens, voilà l’ami Nicolas au niveau du 3° ravito.

Ce ravito précède la difficile montée de la Rochette, à faire en marchant.

Je prends donc mes 2 bananes, et plutôt que de les consommer en marchant alors que la partie est plate, je préfère continuer à courir, avant d’aborder la fameuse montée où je me restaure alors.

Montée de l’Eglise : je pensais la faire en marchant mais les jambes sont encore là. Et je me surprends à courir sur les ¾ du parcours…

Après la traversée du plateau de Caluire, me voilà à redescendre côté Rhône, avant de remonter sur la montée de la Boucle, où tous les parcours se rejoignent, mais sans bouchons (bravo l’orga !).

La fin est le classique du LUT : la passage par les pentes de la Croix Rousse.

Je monte Josephin Soulary en rythme, dépassant des coureurs du 23km. Ca sent l’écurie !

La réelle frayeur va se produire au niveau de la rue des Tables Claudiennes, à 2km de l’arrivée.Déçu

En montant ces quelques marches, une forte douleur au niveau du mollet me stoppe net dans mon élan. Une crampe ? Je n’en suis en général pas sujet mais une alerte avait déjà eu lieu lors du trail des Cabornis…

Je marche, pendant que çà dépasse de tous les côtés…

Je relance doucement, me disant que je ne vais pas finir en marchant quand même… Ca tient, tant mieux…

L’arrivée est proche et la traversée de l’Hotel de Ville se fait finalement à vive allure, avant de franchir l’arche en 3h34’ et quelques secondes.

Bien content car j’ai pu gérer ma partition jusqu’au bout. Avec une impression de dépasser régulièrement (et çà c’est toujours bon pour le mental).

L’after durera presque aussi longtemps que la course elle-même.

Un peu de houblon et beaucoup de papotage en terrasse, à se dorer au soleil, avec bruno230, sebounet et son père, tortue01, bagdone, martinev, arthurbaldur, biscotte et son frère, mamanpat, …

Et même le passage de Dominique Chauvelier…

Je n’oublie pas un grand bravo à l’organisation car (pour le grand parcours) jamais nous n’avons été stoppés par quelque bouchon lyonnais… Et la jonction des 3 distances sur la fin du parcours s’est plutôt faite en douceur, les rythmes étant sensiblement les mêmes à ce moment de la course. A conserver pour les prochaines éditions ? Je suis pour !!

Un bon moment de course à pied, sous un soleil et des températures estivales, et avec plein de cops : une belle édition 2013…

La prévision était bonne…

Lyon Urban Trail 2013

36km/1600m de D+

3h34’44’’

148°/850 arrivants

45° V1/231 arrivants

La folle remontée ;-)

Partenaires du club
Saône Mont dâ€â„¢Or Nature - Ancienne Caserne - rue du Lavoir - 69270 Saint Romain au Mont Dâ€â„¢or Tél. : 06.45.74.34.37 / contact@saone-mont-dor-nature.com